Effectuer un placement en bourse renvoie systématiquement à la création d’une enveloppe fiscale ou d’un support d’investissement. Ces derniers sont généralement ouverts auprès de votre courtier en ligne ou de votre banque. À l’évidence, les titres financiers devraient être affiliés sur un PEA ou un compte-titre. Cet article vous aide à faire un choix optimum.

 

Compte-titre ordinaire, PEA : qu’est-ce que c’est ?

 

Il existe une panoplie d’enveloppe fiscale pour investir en bourse, dont le compte-titre ordinaire et le Plan d’Épargne en Action (PEA). Qu’est-ce que c’est que le compte-titre ordinaire et le PEA ? Ce sont des enveloppes fiscales qui favorisent l’investissement dans les fonds de capital certifié. Le compte-titre ordinaire comme le PEA sont des supports d’investissement qui favorisent l’hébergement de vos titres pour un placement financier. En effet, le plan d’épargne en action est une forme de compte-titre réglementé par l’État et bénéficie d’une fiscalité gratifiante qui lui est spécifique. Vous pouvez vous tourner vers pea bourse direct avis pour en apprendre plus. Le compte-titre par contre ne fait pas objet de réglementation. Vous entendrez également parler de compte-titre ordinaire. Il s’agit de la même chose.

Le PEA étant également un compte-titre, on le différencie de l’autre forme de compte-titre par le mot ordinaire.

 

Quels sont les avantages qu’offre un compte-titre ordinaire par rapport au PEA ?

 

Un compte-titre ordinaire accorde essentiellement trois grands bénéfices que ne permet pas le PEA. Il s’agit notamment de l’illimitation de la création d’un compte-titre ordinaire, l’éligibilité d’un bon nombre important de titres financiers, et la valeur de spéculation insondable.

En effet, pour la création de votre compte-titre ordinaire, aucune restriction n’est fixée. Vous pouvez ouvrir un nombre illimité de comptes. Il est également possible de créer un compte-titre ordinaire à un mineur. À condition que la gestion du compte soit confiée à un tuteur légal jusqu’à la majorité du mineur. Par ailleurs, contrairement au plan d’épargne en action, un compte-titre ordinaire admet toute forme de titres financiers tels que : des actions, des obligations, des warrants, des bons de souscription, des trackers, des parts de fonds commun (FCP). De plus, à l’opposé du PEA, il n’y a aucune limite concernant l’achat et la revente des titres avec un compte-titre ordinaire. La spéculation peut être faite à tout moment selon vos bons vouloirs. Mais encore, le don de compte-titre ordinaire est faisable d’un individu à un autre.