Un conseiller financier ou un guide des finances personnelles est un professionnel qui fournit des conseils en matière d’investissement et des services de planification financière aux particuliers et aux entreprises. 

 

Activités du conseiller financier

 

Un conseiller financier fournit une assistance à ses clients pour :

  • évaluer la situation actuelle du client – valeur nette du client, revenus, dépenses, dettes, etc. ;
  • évaluer le flux d’argent dans leur vie ;
  • lancer de petits changements systématiques et quotidiens pour transformer leur vie financière ;
  • prendre des décisions éclairées en matière d’épargne et d’investissement sur la base d’une meilleure compréhension des options d’investissement et des objectifs du client ;
  • développer des stratégies simples qui fonctionneront aussi bien dans les bons que dans les mauvais moments.

Fonctions d’un conseiller financier

 

Un conseiller financier est celui qui utilise les techniques d’épargne et d’investissement pour aider le client à comprendre comment atteindre les objectifs financiers de sa vie. Le conseiller a une vision claire de la situation financière du client et fait des recommandations d’investissement et d’épargne qui lui conviennent. Cette approche du conseiller financier pour atteindre les objectifs financiers du client le distingue d’autres professionnels comme les agents d’assurance, les courtiers en bourse, etc. qui sont formés pour se concentrer uniquement sur un domaine particulier des besoins financiers du client. Un conseiller financier agit comme un meilleur ami qui conseille le client sur les moyens d’atteindre les objectifs financiers qu’il s’est fixés. Le rôle du conseiller financier ne se limite pas à donner des suggestions au client. Il examine également, surveille, à intervalles réguliers et suggère des changements dans les stratégies du client pour atteindre les objectifs financiers.

 

Traits d’un conseiller financier efficace

Communication efficace

Le conseiller financier doit être un communicant efficace. Il doit comprendre que la communication se fait des deux côtés et ne doit pas essayer d’imposer ses idées aux clients sans les laisser s’exprimer. Il doit d’abord être un bon auditeur afin de bien comprendre les motivations du client et sa situation.

Compétences en résolution de problèmes

Un conseiller financier doit comprendre les besoins et les problèmes rencontrés par le client et lui suggérer différentes options pour résoudre les problèmes. Le conseiller financier doit avoir d’excellentes compétences en résolution de problèmes pour sauver le client des problèmes liés au marché qui peuvent survenir à tout moment.

État d’esprit analytique

Un conseiller financier doit effectuer de grandes recherches et analyses pour pouvoir guider les entreprises et les particuliers dans leurs choix d’investissement. Ainsi, un conseiller financier efficace doit être capable d’analyser le marché, la situation actuelle et toutes les opportunités à court et à long terme pour pouvoir suggérer la meilleure solution au client.

Confidentialité

Un conseiller financier doit maintenir une stricte confidentialité de la situation financière du client ainsi que de ses objectifs et motivations.

 

Étapes impliquées dans le conseil financier

 

Étape 1. Effectuer une analyse « GAP »

La première étape consiste à vérifier la position financière actuelle du client, puis à déterminer quel est l’état souhaité. Lorsque nous vérifions la situation financière actuelle du client, nous vérifions également ses compétences, sa capacité à prendre des risques, ses connaissances, etc. Le plan d’action identifie les compétences, les connaissances et les capacités nécessaires pour atteindre l’état souhaité.

 

Étape 2. Identifier les priorités et l’importance

Après avoir identifié l’écart, le conseiller financier doit déterminer si les besoins identifiés sont réels, s’ils méritent d’être traités. Le conseiller précise ensuite leur importance et leur urgence au regard des objectifs fixés par le client. Si certains des besoins sont d’une importance relativement faible, il vaut mieux consacrer son énergie à résoudre les autres problèmes ayant un impact plus important et une plus grande valeur.

 

Étape 3. Développer une stratégie

Après avoir attribué une importance et des priorités aux besoins du client, l’étape suivante consiste à développer un plan d’action ou la stratégie pour atteindre l’état souhaité. Le but ultime de cette stratégie est d’aider le client à atteindre ses objectifs financiers.

 

Étape 4. Identifier les problèmes et les opportunités

Après avoir élaboré une stratégie, l’étape suivante consiste à identifier quels pourraient être les problèmes potentiels pour atteindre l’état souhaité et quelles sont les opportunités. L’objectif ici est d’identifier à l’avance les problèmes qui peuvent survenir et d’avoir des solutions possibles prêtes.

 

Étape 5. Mettre en œuvre et surveiller

La dernière étape consiste à mettre en œuvre la stratégie ou le plan d’action, puis à surveiller en permanence les performances des différents choix d’investissement effectués. Le suivi continu devient important dans le conseil financier en raison de la nature très volatile du marché.