Définition

 

Lorsqu’une entreprise émet des billets à ordre, elle conserve les enregistrements du montant des billets à ordre émis dans un compte de grand livre. Ce compte est appelé « effets à payer ». En vertu de ceux-ci, le prêteur prête l’argent à un intérêt convenu à un emprunteur qui promet de rembourser le montant dans un délai stipulé ou à une date prédéfinie.

 

Différence entre les billets à payer et les comptes fournisseurs

 

Les billets à payer sont différents des comptes fournisseurs. Dans le cas des comptes créditeurs, il n’est pas nécessaire d’émettre des billets à ordre ou de payer des intérêts sur le montant emprunté. Alors que dans le cas des effets à payer, l’emprunteur est tenu de payer des intérêts sur le montant principal emprunté.

 

Classification des effets à payer

 

Ils peuvent être classés comme suit : à court terme et à long terme.

Les effets à payer à court terme sont les billets à ordre qui doivent être payés dans les 12 mois suivant la date d’émission. Au bilan, ils sont représentés comme un passif à court terme. 

Les billets à payer à long terme sont des billets à ordre dont le paiement est dû après 12 mois à compter de la date d’émission. Ils sont classés comme passif à long terme dans le bilan.

 

Exemple d’effets à payer 

 

X Ltd emprunte 5 00 000 à un taux d’intérêt de 10 % auprès de la banque DZB au titre des effets à payer. Le montant emprunté sera versé à la banque à une date déterminée. Les écritures comptables dans les livres de X Ltd. lors de la réception des espèces seront :       

Crédit Cash : 5,00,000

Billets à payer ; 5,00,000

 

Lorsque les intérêts à payer sur le montant emprunté courent, l’écriture suivante est passée dans les livres de X Ltd. :

Les intérêts débiteurs ; 50,000

Intérêts à payer ; 50,000

 

Au moment du paiement des intérêts, X Ltd. enregistre l’écriture comme suit :

Intérêts à payer ; 50,000

En espèces ; 50,000

 

Lorsque X Ltd. paie le montant emprunté à la banque DBZ, l’écriture suivante est passée :

Notes payables ; 5,00,000

Cash ; 5 00 000

 

Conclusion

 

Les effets à payer sont un compte de grand livre préparé par un comptable pour enregistrer les transactions qui impliquent un emprunt d’argent. C’est le moyen le plus efficace d’enregistrer les transactions relatives au montant emprunté et sur lequel des intérêts doivent être payés. La planification future de l’entreprise dépend des informations fournies dans le compte d’effets à payer.