La signalétique d’entreprise sert deux buts : une meilleure visibilité pour la marque et le guidage des clients et des employés au sein des locaux. Il s’agit donc d’un moyen de communication, utilisé dans un cadre publicitaire ou informatif. La signalétique sur-mesure offre plusieurs avantages à une entreprise, mais elle doit également être en conformité avec la réglementation en vigueur. Cet article permet d’en savoir un peu plus sur le sujet. 

Tampon et signalétique sur-mesure

 

L’identité d’une entreprise est essentielle pour la faire connaître auprès du grand public et asseoir sa réputation. C’est la raison pour laquelle elle doit posséder un nom commercial, un slogan ou encore un logo. De nombreux professionnels, tels que ceux de chez otypo.com, se sont spécialisés dans la création de Tampon et signalétique sur-mesure. La personnalisation est indispensable pour se démarquer de la concurrence et de marquer les clients et les prospects. 

 

Les points essentiels sur la signalétique 

 

Présentation

Les panneaux d’affichage, les stickers, les plaques publicitaires, etc. composent ce qu’on appelle la signalétique. En entreprise, il existe deux types de signalétiques : 

  • la signalétique intérieure, qui permet de guider les employés et les visiteurs ;
  • la signalétique extérieure, qui est un outil marketing orientant les prospects vers le siège social de l’entreprise, vers la boutique ou vers le point de vente.

La signalétique garantit la fluidité des déplacements et augmente la visibilité d’un endroit. Il s’agit aussi d’un gage de sécurité pour les visiteurs, afin qu’ils ne s’égarent pas vers des zones interdites au public. La signalétique est le support pour le message que tient à transmettre l’entreprise. Par conséquent, certains éléments importants doivent être pris en compte : la police, les couleurs, le type de support…

 

La signalétique intérieure 

La communication visuelle de l’entreprise est basée sur la signalétique. En intérieur, elle a plusieurs utilités, parmi lesquelles : 

  • l’orientation des visiteurs ;
  • l’information pour indiquer au visiteur la nature de l’endroit où il se trouve (bureau, salle d’accueil, sanitaire, services par étages, etc.) ;
  • la sécurité (plan d’évacuation, sortie de secours, zones interdites d’accès au public…).

La signalétique d’intérieur doit être lisible et claire, qu’il s’agisse de bureaux ou d’un bâtiment public. 

 

La signalétique extérieure

La signalétique extérieure indique au public l’existence d’une entreprise ou d’un magasin. C’est un élément de la stratégie marketing, vu qu’elle augmente les ventes et accroit la notoriété de l’entreprise. Elle sert également à afficher les coordonnées de la société, à informer sur le type de services fournis et sur la nature des locaux. La signalétique extérieure est toutefois soumise à une règlementation spécifique. D’ailleurs, il faut remplir un formulaire de demande d’autorisation pour l’installation d’un support de publicité en extérieur. 

 

Importance de la signalétique

 

La signalétique fait partie de l’ensemble des techniques mises en œuvre pour démarquer l’entreprise de la concurrence. Tampon et signalétique sur-mesure, logo, enseigne, couleurs, PLV… Ces moyens de publicité servent un objectif commun : assurer la rentabilité de l’entreprise en gagnant et en fidélisant la clientèle. Les enseignes lumineuses et les plaques publicitaires doivent attirer l’attention des passants, assez pour les pousser à visiter le magasin. La signalétique personnalisée est la garantie d’avoir une devanture unique, il ne faut pas hésiter à investir dans une main-d’œuvre professionnelle. 

 

Les types d’affichage en extérieur autorisés

 

L’enseigne d’une entreprise peut se faire sous n’importe quelle forme : plaque rectangulaire, banderoles ou encore totem. Il peut aussi s’agir d’une enseigne lumineuse. Elle peut contenir les informations sur l’entreprise ou le slogan. Les conditions d’affichage des enseignes extérieures sont réunies dans un document appelé Règlement Local de Publicité (RLP), disponible auprès des Communes. Outre l’enseigne, deux autres types d’affichage font l’objet de règles spéciales, indiquées dans le RLP : 

  • la préenseigne indique la proximité d’un immeuble où s’effectue une activité déterminée ;
  • la publicité est appliquée sur un support pour attirer l’attention des passants.